Championnat du monde vétéran de course d’orientation WMOC

du 4 au 10 aout 2013  WMOC à Sestriére (Italie)

Programme:
Sprint qualification (le 4)
Sprint finale ( le 5)
Repos (le 6)
Longue distance qualification 1 ( le 7)
Longue distance qualification 2 ( le 8)
Repos
Longue distance finale ( le 10)

1er jour :
Départ de Haute Savoie tôt le matin. Passage au centre de course à Sestrière pour récupérer mon dossard et direction Pragelato pour la première course.Une course facile et rapide. Je finis 7e de ma série. Tout va bien, je suis qualifié pour la finale A de demain.
Le soir je dors dans ma voiture au bord d’une rivière en dessous de Sestrière. Ma voiture est équipée : un matelas confortable repose sur des caissons de rangement et à coté un frigo.
2e jour :
Finale du sprint à Sestrière. Un parcours beaucoup plus technique que la veille et je fais une grosse erreur juste avant l’arrivée. Il faut lire la carte à grande vitesse et je manque d’entraînement pour ce type d’épreuve.
3e jour :
Pas de course. Je passe en France pour une visite de Briançon et de la vallée de la Clarée. Le soir je dors dans un camping à
4e jour :
Je me lève avec un mal de tête ? Direction la première course de qualification longue distance à Sansicario Alto. Dès le départ je comprend que ça va être difficile, je n’ai pas de jambes! Une première faute à la 3 et une autre à la 14 (5′ de fautes en tout). Le terrain est rapide. Au final je me classe 16e de ma série en 63′ (Philippe Page termine premier en 52′).
5e jour :
Même sensation au réveil que la veille. Je connais trop ces sensations de fatigue due aux allergies (en général les allergies me contrarient de mars à juin). Je regarde les arbres autour de mon emplacement au camping pour essayer de comprendre. Je décide de changer de camping et me déplace de quelques kilomètres dans la vallée de la Clarée.
Deuxième course de qualification à Sansicario Pariol. Même terrain que la veille. Tout se passe bien , mais je cumul de la fatigue à cause de cette allergie.
Qualifié pour la finale A. L’objectif est atteint.
6e jour :
Repos
7e jour :
Finale de la longue distance. Je me gare à           dans la vallée, petite marche et longue attente pour monter en télésiège au niveau de la station de ski.
Le plus beau terrain de la semaine. les  premiers postes en montée et on arrive dans une zone découverte très jolie. Je perds du temps dans cette zone facile, trop d’imprécisions. On rentre dans la forêt , une petite erreur puis tout s’enchaîne bien. Au final une belle course avec 4′ de fautes et une 25e place au général.
Avant mon départ j’ai eu le temps d’applaudir l’arrivée du plus vieux concurrent H90 ! On a du créer une nouvelle catégorie pour lui, celle des plus de 90 ans. Une véritable ovation sur son passage. Respect !

Carte de la finale longue distance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s